A Lambersart, les logements sociaux sont à nouveau en panne. Et la 7e commune de la métropole lilloise (28 000 habitants) en paie aujourd'hui la facture. Depuis 2000, la loi « Solidarité et renouvellement urbain » (SRU) impose aux communes de sa taille de disposer d’au moins 20 % de HLM. Un taux porté à 25 % par la loi Duflot de janvier 2013. En début d’année, la pression s’est encore accentuée avec l'adoption d'un projet de loi visant notamment à sanctionner les villes hors-la-loi situées sous le seuil de 20 %. Avec des conséquences immédiates pour Lambersart: dans la foulée des décrets d’application, publiés en mars, le maire a reçu une coquette amende de 162 550 €. Ce n'est pas la première.

En 1995, la ville s'était déjà vu infliger une sanction de 1,719 million de francs (349 000 euros en équivalent actualisé) dans le cadre d'une précédente « loi sur la diversité de l'habitat » qui venait, là encore, d'être votée. Elle a été sauvée du paiement par le transfert de la compétence en matière d’habitat à la communauté urbaine lilloise qui a pris les engagements nécessaires vis à vis de l’Etat. Pas de sursis, en revanche, dans les premières années qui ont suivi la loi SRU: la ville a été prélevée à hauteur de 92 000 euros par an entre 2002 et 2006. Un comble pour le premier magistrat de la ville qui a lui-même été chargé de faire appliquer la politique SRU, au tournant des années 2004-2005, quand il est devenu secrétaire d'État au Logement dans le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, puis ministre délégué au Logement et à la Ville. La sanction a apparemment été efficace puisque Lambersart a accompli un effort de construction jusqu’à la fin des années 2000 qui l’a préservé des amendes. Sauf que l'effort s’est ensuite arrêté.

Le taux de logements sociaux s’élevait très exactement à 17,2% en 2016. C’est certes 4,2 points de plus qu’en 2002, mais le taux stagne autour de ce niveau depuis plus . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire les 80% restants de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters (2 par semaine) et des offres d'abonnement.
Abonnez-vous pour 6,90€/mois ou 59€/an.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.