Douze journaux européens, dont Mediapart, regroupés au sein du réseau European Investigative Collaborations (EIC) ont publié du 2 au 24 décembre 2016 les Football Leaks, la plus grande fuite de l’histoire du sport. Obtenus par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, ces 18,6 millions de documents ont permis de documenter de manière inédite la face noire du football, entre fraude et évasion fiscales, réseaux de prostitution, connexions mafieuses, ou encore exploitation de joueurs mineurs.

En janvier 2017, Yann Philippin, de Mediapart, Yann Fossurier, de France 3 Nord-Pas-de-Calais, et Sylvain Morvan, de Mediacités, ont enquêté ensemble sur le sulfureux repreneur du club de football lillois, Gérard Lopez. Suite à cette première collaboration, l’EIC, via Mediapart, a ouvert l’accès aux documents Football Leaks à Mediacités et France 3 pour explorer les coulisses du foot-business dans les Hauts-de-France. Ce travail a abouti à une série de cinq enquêtes, publiées entre le 25 et le 29 avril 2017.

Implanté à Lyon depuis le 9 mai, Mediacités a poursuivi ses investigations au sein des Football Leaks en s'intéressant cette fois-ci à l'Olympique lyonnais (OL . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire les -21% restants de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters (2 par semaine) et des offres d'abonnement.
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.