Pour un peu, la région Auvergne Rhône-Alpes ressemblerait à une salle de rédaction. Directeur adjoint du cabinet du président Laurent Wauquiez, Geoffrey Mercier traitait auparavant de politique au Progrès. Directeur de communication du même Wauquiez, Frédéric Poignard, ex-le Figaro, occupait, juste avant, le poste de délégué général du club de la presse. Alors qu’au secrétariat général du groupe d’opposition socialiste, on retrouve Slim Mazni, jusqu’alors journaliste d’investigation reconnu.

C’est un constat étonnant. En moins de deux ans . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.