L’analyse de Mediacités

Mis à jour le 15/12/2020
Partager
Comment mieux impliquer les citoyens dans la vie démocratique ? Martine Aubry avait promis d’instaurer un droit de pétition locale. C’est chose faite depuis le 11 décembre 2020, date de son inscription dans le règlement intérieur du Conseil municipal.

Ce nouvel outil démocratique permet donc aux Lillois de soumettre une pétition au Conseil municipal, si le sujet abordé relève des compétences de la Ville. Pour être présentée, la pétition doit aussi recueillir un seuil minimal de signatures, correspondant à un cinquième des électeurs inscrits sur les listes de la commune. Un citoyen ne pourra prendre part au vote d’une pétition qu’une seule fois par an, comme précisé dans la réforme de la Constitution de 2003.

L’actualité de cette promesse

Recevoir des alertes par e-mail sur l'actualité de cette promesse
Vous avez une information à nous partager sur cette promesse ?
Voir les actualités précédentes

Vous aimeriez lire toutes nos enquêtes collaboratives ?

Faites vivre l’investigation locale, soutenez Mediacités

×