Patricia Abellard, infatigable « guerrière » de l’inclusion des personnes handicapées

À l’occasion de semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, gros plan sur Patricia Abellard, présidente de l’Envolée de la Chrysalide à Saint-Nazaire. Confrontée au manque de solutions adaptées à l’autisme de son fils, elle a monté de toutes pièces une école puis un restaurant et des appartements inclusifs, qui profitent à d’autres jeunes en situation de handicap. Récit d’une métamorphose.

Patricia Abellard dans son restaurant l’envolée. Photo Florence Pagneux
Patricia Abellard dans son restaurant "L'Envolée" à Saint-Nazaire. Photo : Florence Pagneux

Hirondelles en céramique sur les murs, fresques aux couleurs chaudes rappelant les toiles de Matisse, tables soigneusement dressées… L’Envolée n’a rien à envier aux restaurants branchés qui fleurissent un peu partout. C’est entre ces murs chaleureux qu’on rencontre Patricia Abellard, l’initiatrice du projet, pas bien loin de son fils Mattéo, porteur d’autisme et de déficience intellectuelle, qui sert les clients du restaurant avec application.

« Aujourd’hui c’est complet comme presque tous les jours », sourit‐elle. Ce lieu inclusif, ouvert l’an dernier, abrite aussi une salle de séminaire pour les entreprises et des logements à l’étage accueillant des locataires de tous horizons : étudiants, personnes âgées, famille réfugiée ukrainienne, artiste en résidence et six jeunes en situation de handicap, dont Mattéo.

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Temps de lecture : 8 minutes

Favorite

Par Florence Pagneux