Jean-Luc Moudenc se résout à décaler la mise en service de la 3e ligne de métro à 2028

Publié le

Temps de lecture : < 1

Par Gael Cérez

Raison invoquée : l'impact de l'épidémie de covid-19 sur les finances de la collectivité. 

La mise en service de la 3e ligne de métro était promise pour la fin 2025. Il faudra attendre fin 2028 pour l'utiliser. Le maire de Toulouse et président de Toulouse métropole confirme, le 14 décembre, ce qu'il avait déjà laissé entendre en septembre dernier : le décalage du calendrier de construction de cette infrastructure. Raison invoquée : l'impact de l'épidémie de covid-19 sur les finances de la collectivité, estimé à 169 millions d’euros pour cette année.

Prudent, Jean-luc Moudenc n'avait pas précisé l'année de la mise en service de cette ligne dans son programme lors des municipales, tout en promettant, avant la crise covid, de réaliser le chantier avant la fin du mandat 2020-2026. L'édile toulousain avait ensuite conditionné le financement du projet au soutien du gouvernement, au nom de « la solidarité nationale », comme il l'évoquait le 15 juin dans le débat organisé par La Tribune.

Jean-Luc Moudenc assure à présent que les travaux débuteront tout de même en 2022. Ce décalage permet de ne pas « tout sacrifier pour la 3e ligne au détriment des autres projets de transport, au détriment des autres communes que celles desservies par la 3e ligne », assure le maire de Toulouse : « Ainsi, la Métropole conservera sa capacité d’investissement pour d’autres projets nécessaires à nos communes et à nos concitoyens ».

La réalisation d'autres grands projets, comme la rénovation de certains quartiers et la transformation . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment