Faut‐il stopper la construction de bureaux à Nantes pour privilégier les logements ?

Tristan Riom, Marie Vitoux et Simon Citeau lors d’une conférence de pressse janvier 2024 Photo Antony Torzec
Tristan Riom, Marie Vitoux et Simon Citeau lors de la conférence de pressse du 23 janvier 2024. Photo : Antony Torzec

Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Favorite

Par Antony Torzec

Les élus écologistes de la Ville de Nantes ont proposé de stopper net la construction de bureaux dans l’agglomération nantaise. Une solution pour développer les logements ?

Question de Sylvie R. de Nantes à Mediacités : Les élus écologistes de la Ville de Nantes ont demandé un moratoire sur la construction de bureaux. Selon eux, il faudrait en plus transformer des bureaux en logement. Est‐ce vraiment la solution à la crise du logement sur l’agglomération ?

Bonjour Sylvie et merci pour votre question qui touche un enjeu majeur : le logement pour tous. Dans la très attractive Métropole de Nantes, où le marché immobilier est très tendu depuis de longues années, 30 000 demandes de logements sociaux sont en attente. Un phénomène auquel s’ajoutent les tensions sur le logement locatif privé. Mediacités Nantes a d’ailleurs consacré un dossier complet à la crise du logement nantais.

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement