Confinement : a‑t‐on le droit de sortir pour faire un jogging à plusieurs ?

Photo : Tomasz Woźniak / Unsplash

Manon nous a envoyé cette question sur notre plateforme « Nos villes à l’heure du coronavirus » :

Est‐ce qu’on peut aller faire un footing, parce qu’on va forcément croiser des gens ?

Toujours sur le sujet de la course à pied, Xavier nous écrit :

Bonjour, il semblerait que nous devons être seul lorsque nous sortons pour pratiquer une activité physique. Cependant, est‐ce qu’il existe une tolérance pour sortir à deux ou trois s’il s’agit des personnes avec qui nous sommes en confinement ?

Les mesures de restriction des déplacements annoncées par Emmanuel Macron, lundi 16 mars, comportent plusieurs exceptions. Sont notamment autorisés les « déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective ».

Pour répondre à la première question de Manon, il est donc possible de sortir de chez soi pour un footing. À condition toutefois de porter sur soi « l’attestation de déplacement dérogatoire », téléchargeable sur le site du ministère de l’Intérieur et à présenter au format papier en cas de contrôle des forces de l’ordre.

Lors de leur sortie dans la rue ou dans un parc, il est possible que des coureurs se croisent ou qu’ils passent à proximité d’habitants sortis faire leurs courses. Pour les déplacements « dans la rue », le site du gouvernement précise qu’il convient de « respecter une distance d’1 mètre avec les gens qui m’entourent et [de] mettre en oeuvre les gestes barrières avant d’y aller et en y rentrant ».

Le cas des coureurs au sein d’un même foyer

Qu’en est‐il des personnes confinées dans le même logement et qui souhaiteraient aller courir ensemble, comme nous le demande Xavier ? Si l’on s’en tient aux précisions du gouvernement évoquées ci‐dessus, il serait possible d’aller courir avec des proches en maintenant une distance d’un mètre avec eux.

Cela dit, comme l’a résumé le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, à la veille de l’entrée en vigueur des mesures de restriction, lundi 16 mars : « On pourra prendre l’air mais certainement pas jouer un match de foot ». Une foire aux questions sur le site du ministère mentionne également que « le sport et l’activité physique individuels dans les espaces ouverts, sont autorisés à proximité du domicile, dans le respect des gestes barrière et en évitant tout rassemblement ».

Interrogé par nos confrères de Checknews, Alexandre Bleibtreu, infectiologue à l’hôpital de la Pitié‐Salpêtrière à Paris, expliquait par ailleurs que « quand on court, on respire plus fort, on toussote, on crache, il faut donc éviter de courir à côté d’autres personnes, ou au milieu d’un groupe ».

Alors, courir seul ou à deux et à distance ? Sollicité par Mediacités pour obtenir une réponse précise, le service de presse du ministère de l’Intérieur n’a pas donné suite à notre demande à l’heure où nous écrivons ces lignes. Dans le doute, nous vous recommandons de pratiquer votre jogging tout seul pendant toute la durée du confinement. Et d’attendre les belles journées d’été pour faire la course ensemble.

Mise à jour du mardi 24 mars à 14:37

Un décret publié au Journal officiel mardi 24 mars est venu préciser les conditions dans lesquelles il était possible de sortir faire un jogging. À compter de ce jour, ces déplacements sont autorisés « dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile ». Le décret exclut par ailleurs « toute pratique sportive collective » et « toute proximité avec d’autres personnes ». Désormais, il est donc clairement interdit de pratiquer la course à pied avec une autre personne, même si vous cohabitez avec elle.

Pierre Leibovici

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez‐vous sur pals.mediacites.fr

Point final.
Coronavirus
Cet article fait partie de notre rubrique dédiée
Nos villes à l’heure du coronavirus