Confinement : peut‐on aller chercher un recommandé à La Poste ?

Bureau de poste / CC BY Spencer Means

Aurélien nous a envoyé cette question sur notre plateforme « Nos villes à l’heure du coronavirus » :

A‑t‐on le droit d’aller chercher un recommandé à La Poste ? Le facteur ne les livre plus et nous indique d’aller les chercher au service Entreprises, mais ce n’est pas dans la liste des autorisations dérogatoires de sortie. Que faire ?

La réponse est simple : oui, vous avez le droit d’aller chercher un courrier recommandé à La Poste malgré les restrictions de déplacement annoncées par le gouvernement, lundi 16 mars.

Il est vrai que cette option n’est pas proposée dans l’attestation de déplacement dérogatoire, fournie par le ministère de l’Intérieur sur son site. Mais la Poste est une entreprise publique qui fait partie des « activités essentielles à la vie du pays ». En tant que telle, elle fait partie des établissements autorisés à rester ouverts. Son service de presse confirme donc à Mediacités que la « réception d’un courrier recommandé ou d’un Colissimo est autorisée pendant cette période de confinement et qu’elle rentre dans le cadre des déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés ». C’est donc cette case‐là qu’il convient de cocher pour aller chercher son recommandé.

9% des bureaux de poste ouverts …

🤚STOP Cet article est réservé à nos abonnés.
 Cependant…
😀 Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez‐en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez‐vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !