Lyon : la socialiste Sandrine Runel change de directeur de campagne

Un petit tour et puis s’en va… L’adjoint à la maire du 3e arrondissement de Lyon Yann Benhayoun quitte la direction de campagne de Sandrine Runel, la candidate PS pour l’élection municipale à Lyon. « Cela fait 20 ans que je fais de la politique, j’ai un enfant de 5 ans et demi, j’ai besoin de m’occuper de ma famille, de prendre du champ », justifie auprès de Mediacités celui qui, il y a quelques semaines encore, était à fond derrière sa championne [(re)lire notre article : « #OnRefaitLeMeeting : la PS Sandrine Runel s’attelle à recoller une gauche en miettes »]. « Je ne ferai pas un autre mandat (…). Je ne serais [sic] donc pas candidat en 2020 [sur les listes de Sandrine Runel] », écrit encore, sur sa page Facebook, Yann Benhayoun, sans pour autant renoncer à la chose publique : « La politique est une course de fond et une passion. Je ne la quitte donc pas… »

Les fêtes de fin d’année l’auraient-elles décidé à faire cette pause ? Selon Les Potins d’Angèle, la raison est ailleurs. Yann Benhayoun aurait été rattrapé par sa réputation quand il était impliqué au sein du syndicat étudiant Unef. Une enquête du Monde, datée de 2017, donnait la parole à d’anciennes militantes évoquant des « pressions insistantes » ou le qualifiant de « plus gros sexiste de l’Unef », comme nous l’évoquions dans notre précédent article. « Je n’ai jamais …

🤚STOP Cet article est réservé à nos abonnés.
 Cependant…
😀 Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez‐en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez‐vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !

Précédemment dans l'Oeil

Accord de Gérard Collomb avec la droite : premiers remous dans les rangs

Tête de la liste de Gérard Collomb dans la circonscription Ouest, Julien Ranc dénonce l’entente avec les Républicains et fait défection.

Villeurbanne : la gauche et les écologistes fusionnent pour la ville comme pour la Métropole

Cédric Van Styvendael (Gauche unie) et Béatrice Vessiller (EELV) ont annoncé vendredi la fusion de leurs listes pour le second tour des municipales à Villeurbanne. Les deux candidats avaient rassemblé plus de la moitié des suffrages au mois de mars.