Johanna Rolland met en avant les quartiers populaires, pour mieux tacler ses adversaires

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Favorite

Par Thibault Dumas

La liste des soutiens à Johanna Rolland « issus des quartiers populaires nantais » s’avère si fournie qu’on pourrait presque en faire une seconde liste pour les municipales (58 noms contre 69 colistiers officiels). Face aux journalistes et entourée d’une vingtaine d’habitants des Dervallières, du Breil ou de Malakoff, la maire PS sortante a voulu faire une démonstration de force. « On parle de beaucoup de choses dans cette campagne, d’écologie, de sécurité. Ça n’est pas possible de ne pas parler des quartiers ! », lance la tête de liste de « Nantes en confiance ». Tout précisant qu’elle n’a pas voulu faire de programme spécifiquement siglé « quartiers » mais que certaines propositions en sont issues, comme le « chèque babysitting sous conditions de ressources ». 

Une façon de souligner, en creux, ce qu’elle considère comme une faiblesse chez ses adversaires. Des écologistes, en passant par En Marche jusqu’aux Républicains, les seuls cités, elle pointe des listes à dominante CSP+ et des campagnes très « centre‐ville‐centrées ». A vrai …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement