La Convention citoyenne de Nantes rendait son rapport à Johanna Rolland le 11 mars 2021

Transfert du CHU de Nantes : la convention citoyenne fait part de ses doutes et de son inquiétude

C’est l’inconvénient lorsque l’on laisse la parole aux citoyens : ils ne disent pas toujours ce que l’on espérait d’eux… Il y a peu, Emmanuel Macron en a fait l’amère expérience avec les 150 de la Convention citoyenne sur le climat. Après avoir initialement promis de soumettre « sans filtre » leurs propositions, le président de la République n’en avait finalement repris qu’une partie quand d’autres étaient vidées de leur substance. Hier soir, c’était au tour de Johanna Rolland de vivre une mésaventure un peu comparable.

Lisez cet article et découvrez les bienfaits d’un média indépendant dans votre ville.

1€ le premier mois

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement

Cet article concerne la promesse :
« Accompagner l’implantation du futur CHU »
Voir toutes les promesses
Benjamin Peyrel
Co-fondateur de Mediacités et rédacteur en chef de son édition nantaise. Avant de me lancer dans cette aventure, j'ai débuté au quotidien La Croix et suis passé par différentes rédactions (L’Humanité, Le Parisien, etc), avant de rejoindre L’Express et d'écumer préfectures et sous-préfectures pendant dix ans. Je m’intéresse notamment aujourd’hui aux montagnes de données que les collectivités comme les citoyens produisent quotidiennement et aux moyens de les utiliser pour faire avancer l'information.

Précédemment dans l'Oeil

Régionales en Pays de la Loire : du renouvellement chez les socialistes de Loire-Atlantique

Tandis que les négociations se poursuivent en vue d'une éventuelle union entre les écolos de Mathieu Orphelin et les socialistes de Guillaume Garot, le candidat PS prépare tout de même sa liste. En Loire-Atlantique, cette dernière pourrait être synonyme de départ pour une figure de l'opposition au conseil régional.

Symboles du « tout pour Nantes », les futures lignes de tram font râler dans la métropole

La concertation organisée fin 2020 sur la création de trois nouvelles lignes de tramway avait déjà posé le problème : pour beaucoup, le réseau de tram' de la métropole nantaise fait la part trop belle à la ville centre au détriment des autres communes. Plusieurs élus ont relancé le débat lors du dernier conseil métropolitain.