La maire de Loireauxence interdite de se présenter aux départementales en Loire-Atlantique

mairie_Loireauxence_grd
La mairie de Loireauxence, dans le pays d’Ancenis, en Loire-Atlantique. / Photo : Antony Torzec

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Guillaume Frouin (PressPepper)

Élue maire de cette commune du Nord de la Loire-Atlantique l’an dernier, Christine Blanchet espérait cette année faire son entrée au conseil départemental. La préfecture et le tribunal administratif en ont décidé autrement.

Coup dur pour la gauche départementale. La préfecture de la Loire-Atlantique a refusé vendredi dernier d'enregistrer la candidature des maires d'Ancenis et de Loireauxence aux prochaines élections départementales en Loire-Atlantique sur le pays d'Ancenis. Rémy Orhon et Christine Blanchet - qui se présentent comme des élus "sans étiquette" - entendaient s'inscrire « dans le rassemblement très large » autour de Michel Ménard (PS), candidat à la succession du président (PS) du conseil départemental Philippe Grosvalet, qui ne se représente pas.

Problème : la maire de Loireauxence – bien connue des lecteurs de Mediacités pour avoir pris la main sur les 150 boîtes mails de sa collectivité - est aussi cheffe de l'unité "Filières végétales" au sein du pôle

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.