Petite victoire pour Françoise Nicolas, la lanceuse d’alerte nantaise en guerre contre le Quai d’Orsay

Dans la guérilla judiciaire qu'elle mène contre le ministère des Affaires étrangères, l'ancienne diplomate obtient une décision favorable du tribunal administratif de Nantes. Victime de violence puis renvoyée en France après avoir dénoncé des détournements de fonds auprès de sa hiérarchie au Bénin, la lanceuse d'alerte poursuit son combat.

Françoise Nicolas
Françoise Nicolas, ancienne diplomate et lanceuse d'alerte en lutte contre le Quai d'Orsay / Photo: Guillaume Frouin

Petite victoire pour Françoise Nicolas. Mardi 26 octobre 2021, le tribunal administratif de Nantes a sommé le ministère des Affaires étrangères de prendre à sa charge « sous deux mois » ses frais d’avocat. Pour rappel, Mediacités vous avait relaté dès 2018 l’histoire de cette fonctionnaire du Quai d’Orsay,

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Favorite

Par Guillaume Frouin (PressPepper)