Nadia Pellefigue se retire de la course au Capitole

Pellefigue
La candidate Nadia Pellefigue annonce son retrait des municipales 2020. / Capture d’écran Youtube

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : < 1

Par Gael Cérez

Faute d'accord de gouvernance, la candidate socialiste annonce, ce lundi 1er juin, son retrait des élections municipales à Toulouse. Elle permet à ses colistiers de rejoindre Archipel Citoyen.

La candidate socialiste annonce, ce lundi 1er juin, son retrait des élections municipales à Toulouse. Dans une vidéo publiée sur Youtube, la tête de liste Une Nouvelle Énergie acte les divergences persistantes sur le programme et la gouvernance entre sa liste et celle d'Archipel citoyen. « Les échanges issus du premier tour ne me permettent pas de considérer que les conditions sont aujourd’hui réunies pour un rassemblement de nos deux listes que chacun porterait avec fierté et enthousiasme », affirme-t-elle.

https://www.youtube.com/watch?v=iia6u__1_6Y

Fidèle à ses convictions, Nadia Pellefigue affirme cependant ne pas vouloir être « un obstacle au rassemblement » : « Demain, je permettrai l’union de la gauche, en autorisant, en conformité avec le code électoral, mes colistières et colistières qui le souhaitent, à fusionner avec Archipel Citoyen, mais personnellement, je n’y participerai pas. »

La vice-présidence du conseil régional d'Occitanie assure qu'elle restera « aux cotés des entreprises, des salariés, des étudiants de notre ville qui vont avoir besoin de soutien dans les mois qui viennent » et que son association Une Nouvelle Énergie continuera « à produire des solutions » pour les Toulousains.

Reste à savoir quels colistiers rejoindront la liste archipélienne, et dans quelles conditions. Créditée de 18,5 % des voix, sa liste était arrivée en 3e position le 15 mars, derrière Archipel citoyen (27,6 %) et Aimer Toulouse (36,2 %).

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment