Le député LR Aurélien Pradié se dote d’un micro-parti

20210312_121902
Aurélien Pradié (à gauche), en compagnie de l’eurodéputé LR François-Xavier Bellamy et de Laurence Arribagé, présidente de LR31 / © Guilhem Dorandeu

Publié le

Temps de lecture : < 1

Par Pierre Januel

L’ancienne tête de liste Les Républicains aux élections régionales vient, à son tour, de créer son micro-parti. Une structure qui a vocation à perdurer, même si son mouvement politique restera Les Républicains.

«Du courage ! », le slogan de campagne d’Aurélien Pradié est devenu le nom de son microparti, agréé le 14 juin par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).

Créé dans l'optique des élections régionales en Occitanie (lors de laquelle il a terminé 3e avec 18,3 % des votes), cet outil visait d’abord soutenir une campagne que le candidat Les Républicains a financé grâce à un emprunt personnel de 700 000 euros. Les dons aux micropartis étant plafonnés à 7 500 euros, cette structure a permis au candidat LR de contourner légalement la limitation à 4 600 euros des dons de particuliers destinés à financer une campagne électorale. Ainsi, les principaux candidats de sa liste - placés en position éligible - ont contribué à hauteur de 6 000 euros par personne. Des dons qui ont pu se transformer en prêts remboursables du microparti à la campagne.

La vie du microparti d'Aurélien Pradié ne fait que commencer. Comme le précise l’article 2 de ses statuts, « Du Courage ! » a « pour objet de contribuer au débat d’idées local, régional et national ». Comme Laurent Wauquiez, Jean-Luc Moudenc ou Xavier Bertrand, Aurélien Pradié se dote donc d’une structure capable de financer d’autres campagnes, plus . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment