Centrale à béton de Décines : le parquet ouvre une enquête, la Métropole étudie un déménagement

Installée sur le périmètre de la zone de captage d’eau potable du Grand Lyon, l’entreprise Béton Lyonnais refuse depuis deux ans de respecter la réglementation environnementale, comme l'avait révélé Mediacités. La justice et les élus de la Métropole se sont emparés du dossier.

beton
Les installations, à Décines, de l’entreprise Béton Lyonnais. Photo : Mathieu Périsse.

Combien de temps encore l’entreprise Béton Lyonnais pourra-t-elle esquiver ? Pompages illégaux, eaux de nettoyages déversées dans la nature, travaux non déclarés… Depuis plus de deux ans, cette centrale à béton installée à Décines-Charpieu dans le périmètre de protection rapprochée de la zone de captage d’eau potable du Grand Lyon, multiplie les entorses à la réglementation environnementale, sous le regard impuissant des pouvoirs publics [lire les articles de Mediacités ici ou ]. Mais peut-être plus pour très longtemps.

Selon nos informations, confirmées par le parquet, une

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Mathieu Périsse