Il n’a pas choisi le lieu par hasard. Le 8 novembre dernier, Anas, 22 ans, en licence à Lyon-II, tente de s’immoler par le feu devant le bâtiment du Crous, rue Garibaldi dans le 7e arrondissement de Lyon. Son geste a mis en lumière la précarité inquiétante dans laquelle sont plongés nombre d’étudiants – d’après l’Insee, un sur cinq vit sous le seuil de pauvreté. Le « Centre régional des œuvres universitaires et scolaires », plus connu sous son acronyme de « Crous », gère notamment les restaurants universitaires et les résidences étudiantes à l’échelle de l’académie. Une compétence pour laquelle cette institution, qui dépend du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, accuse un retard dramatique à Lyon.               

D’après les chiffres recensés par Mediacités, le Crous dispose d’à peine plus de8000 logements
Une trentaine de résidences
Dans l’agglomération, le Crous gère 30 résidences, implant . . .

Il vous reste 74% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d'abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités...
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c'est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 000 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !