Pour les anti-5G et les élus opposés au déploiement de la nouvelle génération de téléphonie mobile, le compte à rebours est enclenché. Ce 29 septembre, le gouvernement prévoit d'ouvrir les enchères de la 5G aux opérateurs. En clair, à coup de centaines de millions d'euros, Orange, Bouygues, Free et SFR vont se disputer l'attribution des fréquences nécessaires à la technologie. Suivront, pour les fêtes de fin d'année ou au début de l'année 2021, les premières offres commerciales qui proposeront des forfaits avec la 5G... à condition de changer de smartphone. 

Mais, dans les faits, le réseau 5G est déjà déployé, à titre expérimental, dans nos villes. A Lyon et à Villeurbanne, on dénombre pas moins de 22 antennes, toutes testées par Bouygues Telecom, en partenariat avec Ericsson. Elles ont été implantées dans le cadre d'un appel à projets lancé par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep). Mediacités les a recensées sur une carte interactive [à consulter ci-dessous]. L’une est installée sur le toit d’une maison de retraite, une autre aux abords d’une école ou d'un collège. Le premier appel passé en 5G dans les rues de Lyon

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !