C’est l’une des promesses phares des majorités écologistes à la ville de Lyon et au Grand Lyon : des « repas 100% bio et 50% local » pour les enfants, dans les crèches, les écoles et les collèges. Un engagement consensuel. Et ambitieux, alors que 40% des aliments qui se retrouvent aujourd’hui dans les assiettes des écoliers de Lyon sont d’origine biologique et 60% sont produits ou fabriqués à moins de 200 kilomètres.

Réaliste ou inatteignable ? Et à quel prix ? Revivez le #DébatRadar du jeudi 3 décembre, avec :

  • Alice Martin, de l’Ardab, association d’agriculteurs bio du Rhône et de la Loire
  • Gautier Chapuis, conseiller municipal de Lyon, délégué à l’Alimentation
  • Maurizio Mariani, économiste, co-auteur de La ville qui mange

 

Avec le #DébatRadar, les journalistes de Mediacités interrogent des spécialistes et des élus locaux sur les grands engagements pris par les nouvelles majorités des mairies et des métropoles de Lille, Lyon, Nantes et Toulouse. Vous pouvez intervenir dans le débat en partageant vos témoignages et vos questions. Vous pouvez aussi directement vérifier les promesses de vos élus en vous rendant sur Radar, l’application participative pour contrôler l’action des mairies et des métropoles.

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez-vous sur pals.mediacites.fr

Point final.

Cet article concerne les promesses :
« Proposer des repas dont 50% des aliments sont d’orgine locale dans les crèches et les écoles » « Proposer des repas 100% bio dans les collèges, les écoles et les crèches »
Voir toutes les promesses

Réagir à l'article

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici