Écran noir. Le 21 mars dernier, Moscou bloque la diffusion d’Euronews en Russie. « La couverture de la guerre en Ukraine n’a visiblement pas plu aux autorités russes », commente alors, sur son antenne, la chaîne d’information basée à Lyon. En interne, c’est une toute autre actualité qui préoccupe les quelques 400 journalistes et autres salariés du cube vert de la Confluence. Sept ans après son rachat par Naguib Sawiris, un milliardaire égyptien qui a fait fortune dans la téléphonie et les mines d’or, la télévision « paneuropéenne multilingue » s’apprête à changer de propriétaire. Encore ! D’ici à la fin du mois de mai, Alpac Capital, un opaque fonds d’investissement portugais, en prendra le contrôle.

Quelles sont les intentions des futurs patrons ? D’où

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois