C’est un document explosif que vient de se procurer Mediacités. Il éclaire d’un jour nouveau les démissions de Catherine Cadou et de trois autres adjoints au maire de Treillières (Loire-Atlantique) Alain Royer, suite à nos révélations sur son accident en état d’ivresse au volant d’une Peugeot 207 communale et l’achat par la suite d’un SUV hybride à 38 000 euros. Ce mail a été envoyé le 8 octobre 2020 par la première adjointe aux vingt-deux élus de sa majorité – avec copie à quatre cadres de l’administration municipale – pour y expliquer les raisons de sa démission.

Catherine Cadou y revient d’abord sur les causes de cette « crise politique majeure »,

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !