« En politique, le mensonge devient la règle »

Élu pendant vingt-cinq ans, Philippe Pascot se veut « éveilleur de conscience » en matière de moralisation de la vie politique. Cet administrateur de l'association Anticor dénonce les travers de nos élus et propose des solutions concrètes pour redonner confiance aux électeurs. Il sera à Nantes le 21 septembre à l'invitation d'Anticor 44. Entretien.

Philippe Pascot
Philippe Pascot, invité d'Anticor 44 le 21 septembre 2023 à Nantes

À trois jours des élections sénatoriales et au moment où l’association anticorruption Anticor se bat pour retrouver son agrément, son antenne locale en Loire‐Atlantique organise une  soirée‐débat, le 21 septembre à Nantes. Après l’ancien juge Renaud Van Ruymbeke en septembre 2021, c’est au tour de Philippe Pascot de venir partager ses convictions. Et cette forte personnalité n’en manque pas.

Âgé de 69 ans, Philippe Pascot a été élu pendant vingt‐cinq ans. D’abord conseiller municipal de la commune de Bondoufle, en région parisienne (de 1989 à 2001) ; puis maire‐adjoint de Manuel Valls à Evry ; et enfin président de la commission formation professionnelle et apprentissage de la Région Ile‐de‐France (actualisation du 15 septembre). Il a également assumé la présidence de la fédération du Parti radical de gauche de l’Essonne.

Sans étiquette politique depuis 2009, l’actuel administrateur de l’association Anticor a publié une dizaine d’ouvrages après avoir quitté la vie politique, dont « Pilleurs d’État » aux éditions Max Milo, vendu à 100 000 exemplaires. Ses dernières publications : « Le pouvoir du pire » aux éditions Max Milo (avril 2023) et « Les cons ça ose tout… moi aussi ! » aux éditions Christine Bonneton (mai 2023). Mediacités l’a interrogé.

 

Après votre expérience d’élu, vous avez décidé d’écrire et de sillonner la France. Quel message principal voulez‐vous faire passer ? 

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 4 minutes

Favorite

Propos recueillis par Antony Torzec