Réunion de famille

Mercredi 16 octobre, Mediapart réunissait Mediacités, Marsactu (journal en ligne de Marseille), le D'Oc (Montpellier) et le Poulpe (la Normandie) pour débattre liberté et indépendance du journalisme local.

0

Ils sont taquins chez Mediapart : ils nous appellent leurs « cousins de province »… En tout cas, c’est comme ça qu’ils nous ont présentés, mercredi soir, dans leur émission spéciale consacrée au combat pour une info locale indépendante. Avec nos camarades marseillais, montpelliérains et normands de Marsactu, du D’Oc et du Poulpe, nous étions « montés à la capitale » pour l’occasion. Et pour une petite réunion de famille, entre médias qui partagent des valeurs communes : la défense d’une information de qualité, toujours enquêtée et souvent exclusive ; l’indépendance vis-à-vis de tous les pouvoirs ; le souci de vivre sans publicité ni subventions pour n’avoir de compte à rendre qu’à nos lecteurs…

Une « cousinade » qui débouchera, à l’occasion des prochaines élections municipales, sur des échanges d’articles, des enquêtes communes et l’organisation d’événements. Nous en étions convaincus : l’intérêt public et démocratique pour l’investigation journalistique dépasse largement les frontières du périph’. Ce partenariat, le démontre une fois encore. En attendant d’en découvrir les fruits à partir du mois de novembre, retrouvez ci-dessus le débat auquel Mediacités participait.

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez-vous sur pals.mediacites.fr

Point final.
Benjamin Peyrel
Co-fondateur de Mediacités et rédacteur en chef de son édition nantaise. Avant de me lancer dans cette aventure, j'ai débuté au quotidien La Croix et suis passé par différentes rédactions (L’Humanité, Le Parisien, etc), avant de rejoindre L’Express et d'écumer préfectures et sous-préfectures pendant dix ans. Je m’intéresse notamment aujourd’hui aux montagnes de données que les collectivités comme les citoyens produisent quotidiennement et aux moyens de les utiliser pour faire avancer l'information.

Réagir à l'article

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici