Les élus locaux l'ont répété maintes fois : Lille 3000 n'organise pas seulement des fêtes et des expositions pour la beauté de l'art. Subventionnée à hauteur de plusieurs dizaines de millions d'euros depuis sa naissance en 2004, l'association est un outil de promotion conçu pour générer des retombées « en matière de communication et de tourisme », dans la perspective du « développement à l'international d'une grande métropole », précisait une convention d'objectifs, passée en 2010 avec la métropole.

Le but est-il atteint ? Concernant . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.