2020-09-lille-promesse-phare-gratuité
Gratuité progressive des transports en commun dès 2020 aux -18 ans, étudiants, seniors, personnes handicapées
Métropole Mobilités
Promesse en partie appliquée
Promesse de Martine Aubry
Liste majoritaire à la métropole de Lille
Parti socialiste (PS)

L’analyse de Mediacités

Mis à jour le 18/11/2021
Partager
Martine Aubry ne s’est pas tout de suite convertie à la gratuité des bus, des trams et des métros réclamée dès 2016 par un collectif d’associations et de syndicats. Mais c’est sa vision d’une gratuité progressive qui devrait s’imposer. Elle est en tout cas en bonne position pour pousser le projet à la Métropole européenne de Lille qui dispose de la compétence en la matière. Estimé à 130 millions d’euros, le coût de la gratuité pour la MEL est jugé « faisable » par la maire de Lille qui met en revanche l’accent sur le risque de saturation du trafic si les infrastructures ne suivent pas. Elle justifie ainsi de commencer par accorder la gratuité aux jeunes, aux étudiants, aux personnes à mobilité réduite et aux seniors à faibles revenus, « à partir de 2023 », lorsque les rames de métro seront doublées. « Ensuite, la gratuité concernera tout le monde », promet-elle. Mediacités sera attentif à la réalisation de ce calendrier très ambitieux pour une communauté urbaine de cette taille.

L’actualité de cette promesse

Recevoir des alertes par e-mail sur l'actualité de cette promesse
Vous avez une information à nous partager sur cette promesse ?
Voir les actualités précédentes

Vous aimeriez lire toutes nos enquêtes collaboratives ?

Faites vivre l’investigation locale, soutenez Mediacités

×