Comment fonctionne la métropole de Lille ?

Écoles, commerces, logement, transports… Vos élus municipaux et métropolitains prennent des décisions cruciales pour votre vie quotidienne. Mais qui sont-ils et comment fonctionne l'institution ?

Voir aussi : L’action de la ville de Lille

Veracités : Posez-nous vos questions
Politiques, entreprises, grands projets, enjeux locaux… les journalistes de Mediacités vous répondent.

Le président

Damien Castelain

Sans étiquette - Divers droite

Damien Castelain, 53 ans, maire de Péronne-en-Mélantois, un village de 900 habitants situé aux confins de la Métropole européenne de Lille (MEL), entame son second mandat à la tête de la 4e métropole de France (1,2 million d’habitants, 95 communes). Il est devenu président en 2014 à la faveur d’une alliance avec les élus socialistes emmenés par Martine Aubry qui venait de perdre la présidence de cette collectivité. Sa réélection facile (121 voix sur les 188 de l’assemblée), le 9 juillet 2020, s’explique avant tout par l’appui des maires des petites communes dont il se veut le grand défenseur. Le mandat précédent a surtout été l’occasion de définir - tardivement - quelques axes majeurs de développement (Schéma des infrastructures de transport, Plan local d’urbanisme intercommunal, Plan Climat…) qu’il convient à présent de finaliser et de mettre en oeuvre. Le président Castelain a été fragilisé par plusieurs affaires qui restent pendantes devant la justice et qui risquent de ternir son début de second mandat.

La composition du conseil métropolitain

Les compétences de la métropole

🏗️ Urbanisme, planification urbaine, logement

La métropole a pour mission d’organiser le territoire pour les 95 communes qui la composent. Des cadres stratégiques ont été définies pour les prochaines décennies (Scot, PLUI…) afin de permettre un développement harmonieux, de limiter le mitage urbain, de protéger les espaces naturels, etc. La MEL a aussi pour mission de lutter contre les inégalités territoriales et de soutenir la construction de logements sociaux et la rénovation de l’habitat. Les actions en faveur du logement sont regroupés dans le Programme local de l’Habitat.

🚇 Transports

La MEL a défini la programmation des futures infrastructures de transport public dans un schéma (le SDIT) qui intègre toutes les mobilités (métro, tramway, bus, vélo…). Elle en a confié la gestion opérationnelle des transports publics lourds à un opérateur privé (Keolis) via une délégation de service public. Le budget transports-mobilités est le principal poste de dépenses de l’institution.

🚰 Gestion de l'eau

La MEL est chargée de la distribution d’eau potable sur son territoire, via deux opérateurs (Iléo et Noréade). Elle est aussi responsable de l’assainissement individuel et collectif, c’est-à-dire de la collecte des eaux usées et de leur traitement avant rejet en milieu naturel. Depuis janvier 2018, la collectivité a aussi pour mission de gérer les milieux aquatiques et de prévenir les inondations.

♻️ Gestion des déchets

La MEL assure - via des marchés publics concédés à des sociétés privées - la collecte, le tri et la valorisation de 660 000 tonnes de déchets par an (pour l’essentiel ménagers). Elle veille aussi de plus en plus à prévenir la production de déchets. Elle dispose de treize déchetteries et d’un centre de valorisation énergétique à Halluin. Ses services sont financés par une taxe d’enlèvement des ordures ménagères (Teom). En 2019, la MEL a perdu 35 millions d’euros de recettes en raison d’une modification de la loi de finances et d’un défaut d’investissement.

📈 Développement économique

La MEL dispose de nombreux leviers économiques. Elle accompagne la création et l’implantation d’entreprises sur son territoire via son agence d’attractivité Hello Lille ou la création de zones d’activités. Elle favorise l’émergence de filières économiques (Euratechnologies, Eurasanté…) en lien avec les autres collectivités. L'émergence de quatre nouvelles filières d'excellence (Eurasciences, Euraclimat, Eurartisanat, Eurasécurité) est envisagée pour le mandat 2020-2026.

🛣️ Voirie et gestion des espaces publics

C’est à la MEL qu’il revient d’entretenir les espaces publics (gestion, réparations…) et la majeure partie (5 000 kilomètres) de la voirie (routes, chaussées, trottoirs) ainsi que les pistes cyclables.

🌎 Climat

La MEL est en cours de finalisation d’un Plan Climat Air Energie Territorial qui détermine des objectifs et des actions en faveur de la lutte contre la pollution de l’air, de la réduction des émissions de gaz à effet de serre ou de celle de la consommation d’énergie (grâce, entre autres, à un programme de rénovation thermique des bâtiments).

🎭 Culture

Bien que son exécutif compte une vice-présidence chargée de cette compétence, la Métropole n’a qu’une action relative dans ce domaine qui relève plutôt de la ville ou de la région. Elle apporte néanmoins son soutien financier à certains grands événements culturels, comme Lille3000, et à des équipements culturels (Opéra de Lille, Orchestre national de Lille, Condition publique de Roubaix…). Il assure la tutelle du LaM, le musée d’art contemporain situé à Villeneuve d’Ascq.

📋 Autres compétences

La MEL dispose aussi de nombreuses autres compétences (souvent partagés avec d’autres collectivités) dans des domaines aussi variés que la politique de la ville, la prévention de la délinquance, le soutien à la citoyenneté, au tourisme, aux grands événements sportifs ou encore à la lutte pour l’accessibilité des personnes handicapées, etc.

Vous aimeriez lire toutes nos enquêtes collaboratives ?

Faites vivre l’investigation locale, soutenez Mediacités

×