L’oeil de Mediacités – Frais des élus nantais ; Pollution de l’air ; Municipales et Facebook

Pas de remboursement de week-end parisien pour les élus communistes nantais ; Nantes peut mieux faire en matière de pollution de l'air ; Municipales : guéguerre autour d'une page Facebook... Bref, une semaine nantaise sous le regard de Mediacités.

Logo Nantes Tapis


Frais des élus nantais : pas de remboursement de week-end parisien pour les élus PCF cette année
En septembre dernier, Mediacités dévoilait le montant remboursé par la mairie de Nantes aux élus communistes pour un week-end parisien chaque année à la même période. Depuis 2016, une partie du groupe communiste de la mairie demandait en effet le remboursement des frais de transports et d’hébergement pour la participation à un salon des collectivités à Paris. Un événement monté par une société proche du PCF et organisé fort opportunément aux mêmes dates que la fête de L'Humanité. Total des frais depuis 2016 : un peu plus de 7 000 euros.

En septembre, Aymeric Seassau, adjoint à la maire chargé de la lecture publique et par ailleurs secrétaire départemental du PC et Robin Salecroix, conseiller municipal nous avaient confiés avoir participé à l'édition 2019 de ce salon Espace Collectivités. Or surprise : aucun remboursement n’apparaît dans la liste des remboursements aux élus que nous avons pu consulter. Ces deux élus ont-ils renoncé cette année aux remboursements ? Ou la mairie leur a-t-elle refusée ? Aymeric Seassau n’a pas répondu à notre demande de précision… Une chose est sûre : les contribuables nantais auront fait une – petite - économie cette année !

 

Lutte contre la pollution de l'air : Nantes peut mieux faire
C’est la conclusion du réseau Action climat, de Greenpeace et de l’Unicef qui viennent de publier leur . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Benjamin Peyrel et Antony Torzec