Le 2 avril, les CHU Leaks de Mediacités offraient un éclairage glaçant sur la situation au sein du centre hospitalier toulousain : graves dysfonctionnements techniques, manque d’effectif, mise en danger des patients. Quatre jours plus tôt, l'élu PCF Pierre Lacaze avait déjà tenté de placer l'hôpital au coeur des débats en présentant un voeu, au nom des groupes d'opposition socialiste et communiste, lors du conseil municipal de Toulouse. Ce 30 mars, il était question de demander à l’Etat « d’assumer les investissements et la modernisation de l’hôpital ». Mais ce voeu n'a finalement jamais été mis au vote. « La majorité a proposé des amendements qui le dénaturaient totalement, accuse aujourd'hui le groupe d'opposition socialiste. Les élus socialistes et communistes ont donc décidé de le retirer. »                                    

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire les 72% restants de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
En renseignant votre e-mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters (2 par semaine) et des offres d'abonnement.
Abonnez-vous pour 6,90€/mois ou 59€/an.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.