La ville de Lyon a-t-elle installé un bac à fleurs sur une place de stationnement pour handicapés ? 

Capture
Capture d’écran Twitter

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Mathieu Périsse

La mairie du 3e arrondissement de Lyon plaide une « erreur » après l'installation d'une jardinière à la place d'une place de stationnement pour personnes à mobilité réduite, tout en rappelant que celle-ci n'était plus aux normes.

Question de Thomas à Mediacités : « La ville de Lyon a-t-elle supprimé une place de stationnement pour personnes handicapées pour y mettre un bac à fleurs ? »

Bonjour Thomas,

Merci pour votre question qui rappelle la fameuse affaire des « gérardinières » du nom des bacs à fleurs installés sur une piste cyclable rue du Président Edouard Herriot sous le mandat de Gérard Collomb, rapidement retirés face à la bronca générale.

Les élus écologistes l’ont appris à leurs dépens ces derniers mois : leurs faits et gestes sont scrutés, notamment sur les réseaux sociaux. C’est d’ailleurs sur Twitter qu’est née cette nouvelle mini-polémique. Un certain Jean-Philippe Larger, qui se présente comme de passage sur Lyon pour des raisons professionnelles, s’est indigné, lundi 21 septembre, de

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment