Un panneau 4x3 de JC Decaux sur le boulevard de Gaulle à Rezé, près de Nantes. / Photo : Antony Torzec

Publicité : combien de panneaux disparaîtront-ils de Nantes et quel manque à gagner pour la Métropole ?

« Nantes Métropole a annoncé une réduction importante de la publicité dans nos rues. Est-ce vraiment la disparition d’une grande partie des panneaux publicitaires ?  Mais ces publicités rapportent aussi aux communes. Alors, quel manque à gagner ? » - Michel, de Carquefou

Bonjour Michel, 

Le RLPm. Derrière ce sigle un brin barbare se cache le Règlement local de publicité métropolitain et le responsable de cette révolution visuelle à venir dans les rues de l’agglomération nantaise. Il a été adopté par les élus vendredi 10 décembre, lors du dernier Conseil métropolitain. Ce règlement, imposé par le Code de l’environnement, régit l’implantation et le format des panneaux publicitaires et enseignes dans la Métropole. Il s’appliquera aux 24 communes et remplacera les 13 règlements communaux actuellement en vigueur (jusqu’alors, 11 villes ne disposaient pas d’un tel texte).

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les élus ont tranché dans le vif pour réduire notablement la publicité sur la voie publique. Ce qui correspond à une promesse de Johanna Rolland, formulée lors de la dernière campagne municipale. Et aux souhaits des habitants qui l’avaient réclamé lors de la concertation préalable et de l’atelier citoyen organisés en 2020.

Concrètement, ce RLPm prévoit l’interdiction de la publicité sur 70% du territoire de la métropole. Sont concernées les zones agricoles et les zones naturelles comme les rives de la Loire, de la Sèvre, de la Chézine ou du Cens, ainsi qu’un p . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Cet article concerne la promesse :
« Réduction forte de la publicité, de la publicité numérique et lumineuse »
Voir toutes les promesses
Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).

Posez-nous vos questions


Les dernières réponses de Veracités