Jean-Luc Moudenc © Pierre Selim / Wikimedia Commons

Toulouse : Jean-Luc Moudenc a-t-il formellement récusé le soutien de son parti, Les Républicains ?

Question de Dominique V. le 13/11/2019
 
Bonjour,
 
À la lecture de sa « Lettre aux Toulousaines et Toulousains » envoyée fin septembre pour annoncer sa candidature, on pourrait croire que Jean-Luc Moudenc a pris ses distances avec Les Républicains. Un parti dont il est membre depuis 2015 et pour qui il a publiquement appelé à voter aux Européennes en mars dernier. « Pour mieux rassembler, je ne sollicite l’investiture d’aucun parti politique », écrivait alors le maire sortant.
 
Mais si Jean-Luc Moudenc ne sollicite rien... il ne refuse rien non plus. Car il a bel et bien obtenu le soutien de la commission nationale d'investiture de LR le 29 octobre dernier. Soit un jour après avoir obtenu l'appui... de La République En Marche. Il est ainsi, à ce jour, le seul maire sortant à bénéficier de cette double investiture. « Un coup de maître… » salué par Le Point, qui a en décrypté la genèse le 2 novembre.
 
D'après l'hebdomadaire, Jean-Luc Moudenc a reçu dès janvier « les assurances de Laurent Wauquiez », l'ex-patron de LR, puis celles de son successeur, Christian Jacob, à la mi-octobre. « Je sais bien que Toulouse est une ville très compliquée pour nous. Je te laisserai toute liberté », lui aurait assuré ce dernier. Et Le Point de noter : « Toulouse étant l'une des rares métropoles – avec Marseille – à être dirigée par LR, impossible qu'elle sorte . . .

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois

ou lisez nos derniers articles librement pendant 24h


Avatar de Gael Cérez
Nourrit sa curiosité en tant que journaliste depuis l'an deux mille quatorze. S'intéresse aux innombrables facettes de notre société. Rédacteur en chef de Mediacités à Toulouse depuis octobre 2019.

Posez-nous vos questions


Les dernières réponses de Veracités