Cantines scolaires de Toulouse : encore du plastique au menu

Photo Frederic Maligne_-3(1)
La cantine centrale de Toulouse / © Mairie de Toulouse – Frédéric Maligne

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Marine Mugnier et Gael Cérez

Depuis 2019, la mairie a commencé à réduire l'utilisation de barquettes en plastique dans les cantines scolaires pour les remplacer par des matériaux sans perturbateur endocrinien. Impossible cependant de savoir dans quelle proportion le plastique est utilisé et quand il sera banni des cantines.

Question de Juliette : Les cantines toulousaines vont-elles continuer à utiliser des barquettes en plastique ?

C’est l’une des promesses de campagne de Jean-Luc Moudenc : « Lutter contre les perturbateurs endocriniens en éradiquant le plastique à la cantine par exemple. » Les écoliers faisant leur rentrée scolaire ce mardi 1er septembre, la question de Juliette tombe fort à propos. La mairie va-t-elle exaucer cette promesse dès cette année ?

La réponse est non. Les cantines toulousaines continuent pour l'heure à utiliser des barquettes en plastique, alors que les chercheurs alertent sur les conséquences des perturbateurs endocriniens présents dans ces produits.          
La cellulose comme alternative
La municipalité remise « petit à petit » ces barquettes depuis avril 2019. « Nous ne pouvons pas nous permettre de prendre des risques, car il s’agit de la santé des enfants : nous devons abandonner les barquettes en plastique », s’exclamait Martine Susset, fin 2019 (voir En coulisses), alors qu'elle était en charge de la restauration scolaire à la mairie de Toulouse. Pour remplacer ces contenants, les agents de la cuisine centrale utilisent de plus . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment