Carole Delga a-t-elle flirté avec le code électoral en appelant à voter contre le RN et pour la gauche ?

Delga Aviragnet Twitter
Carole Delga, lors d’un rassemblement de soutien à Joël Aviragnet, le 8 juin. / Compte Twitter de Carole Delga

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Gael Cérez

Le directeur de campagne de la candidate Horizons, battue au premier tour dans la 8e circonscription de Haute-Garonne, soupçonne la présidente du conseil régional d'Occitanie d'avoir détourné les moyens de la collectivité en faveur de Joël Aviragnet. Avait-elle le droit d'utiliser le service de presse régional pour donner une consigne de vote ? La réponse est plutôt oui.

« On ne recule devant rien… Papier institutionnel envoyé à toute la presse dans le cadre des élections législatives en cours. Je pense que c’est totalement illégal.Qu’en pensez-vous ? » Déclaration de Bertrand Auban sur Facebook.

Le 12 juin, le service de presse du conseil régional d'Occitanie envoie un communiqué de presse où Carole Delga, présidente PS de cette collectivité, réagit aux résultats du premier tour des législatives. « Dimanche prochain, il faut impérativement faire barrage aux candidats d’extrême droite en votant pour le candidat le mieux placé, quelle que soit son étiquette. Dans les autres cas de figure, (...) j’appelle clairement à voter pour les candidats de gauche contre la droite », annonce celle qui s'est battue bec et ongles contre la coalition Nupes.

Problème, Carole Delga est aussi la directrice de campagne de Joël Aviragnet, député socialiste sortant dans la 8e circonscription de Haute-Garonne et ancien suppléant de « Carole » comme on l'appelle dans le Comminges. La présidente de Région donne-t-elle un coup de pouce à la directrice de campagne ? Le mélange de casquettes hérisse le poil de Bertrand Auban, directeur de campagne de Céline Laurenties, candidate Horizons devancée de 600 petites voix par le RN, le 12 juin dans la 8e. « Il est interdit de faire usage des moyens de la collectivité. Ce n'est pas équitable vis-à-vis des autres . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment