Régie publique de l’eau : les salariés de Veolia mettent la pression sur la Métropole de Lyon

imani-vDQ-e3RtaoE-unsplash
La Métropole de Lyon reprendra la gestion de l’eau en régie publique au 1er janvier 2023. Photo : imani-vDQ-e3Rtao/Unsplash

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Mathieu Périsse

Dans un an et demi, le Grand Lyon gérera, via une régie publique, l'eau potable de son territoire, en lieu et place de l'actuel délégataire Veolia. Ce vendredi, les salariés de la filiale du groupe seront en grève pour demander des garanties à la Métropole sur la transposition de leurs acquis sociaux dans la future entité.  

C’est un premier accroc sérieux dans le passage en régie publique de la gestion de l’eau de la Métropole de Lyon, voté en décembre dernier. Un préavis de grève a été déposé pour ce vendredi 18 juin par l’intersyndicale (CFDT- CFE CGC – CGT) des salariés d'Eau du Grand Lyon, filiale de Veolia. Le groupe, délégataire historique de la production et de la distribution de l’eau potable dans l’agglomération lyonnaise, devra laisser la main au 1er janvier 2023.

Un an et demi avant la date fatidique, pourquoi le ton monte-t-il ? Le Grand Lyon a

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment