Les opposants au transfert du CHU de Nantes réclament une « pause »

Nouveau CHU Nantes
Le nouveau CHU de Nantes vu depuis le pont des 3 continents / Image du projet architectural de Art Build, Pargade, Signes, Artelia.

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : < 1

Par Benjamin Peyrel

Les opposants au transfert du CHU sur l'île de Nantes ne désarment pas et lancent une pétition adressée à Olivier Véran, le ministre de la Santé.

Si sur la question du déploiement de la 5G Johanna Rolland avait bel et bien promis un moratoire et un débat lors de la campagne municipale (lire notre article), elle avait également été claire sur celle de la construction du CHU : elle accompagnerait le transfert prévu de l’établissement sur l’île de Nantes à l’horizon 2026. Pour autant, les opposants au projet ne désarment pas. Mardi 17 novembre, ces derniers lançaient une pétition sur la plateforme Change.org pour réclamer « une pause » et réévaluer collectivement le projet de CHU nantais pour qu’il réponde aux besoins des habitants du territoire et soit digne d’un service public de la santé pour toutes et tous ».

Lancée à l’initiative de la CGT du CHU, de Nantes en commun, du Galéa (Groupement d’analyse et d’études de Loire-Atlantique) de la France insoumise et de PEPS (Pour une écologie populaire et sociale), le texte adressé à Olivier Véran recueillait 633 signatures, jeudi matin; au moment où nous publions ces lignes.

---> A lire ou relire : toutes nos enquêtes sur le projet de nouveau CHU à Nantes : 

https://www.mediacites.fr/nantes/dossier/chu-nantes/

  . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

A l’occasion de la journée de la presse indépendante, profitez de ce week-end portes ouvertes pour lire cet article et tous les autres :

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.