L’hémorragie d’adjoints se poursuit à la mairie de Treillières

Publié le

Temps de lecture : < 1

Par Benjamin Peyrel

Après celles de cinq adjoints en octobre dernier, nouvelle démission au sein du conseil municipal de la commune du nord de Nantes.

Et une démission de plus, une ! Mardi 2 mars, l’adjointe chargée de l’administration générale et des ressources humaines à la mairie de Treillières, Florence Cabresin, a présenté sa démission. C’est elle qui, en novembre dernier, avait pris la succession de Catherine Cadou, l’ancienne première adjointe, après les démissions de cette dernière et de quatre autres adjoints suite à nos révélations sur les pratiques du maire, Alain Royer (lire notre série d’articles ci-dessous).

Ce nouveau départ n’aurait cette fois rien à voir avec la politique municipale, assure Florence Cabresin dans un communiqué. Comme elle le confirme à Mediacités, il serait lié à la prise de nouvelles fonctions professionnelles, en avril prochain. « Je n’aurais plus la disponibilité nécessaire pour le mandat », explique l’élue. Quoi qu’il en soit, sa démission - qui devrait être entérinée lundi par le sous-préfet de Châteaubriant-Ancenis - tombe mal pour Alain Royer : dans quelques semaines doit se tenir dans la commune le débat d’orientation budgétaire. Un dossier que suivait justement Florence Cabresin.

->>> Lire ou relire nos précédentes enquêtes sur Treillières :

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment