Régionales 2021 : les cinq leçons du scrutin en Occitanie

Ré-élection de Carole Delga sur fond d'abstention record, nombre de sièges et noms des conseillers régionaux élus, voici ce qu'il faut retenir des élections régionales en Occitanie.

Carole Delga Victoire 2
Bain de foule pour Carole Delga, victorieuse, avant son allocution sur la place du Capitole, à Toulouse. / © Gael Cérez

« Massive », « colossale », l’abstention a marqué les esprits pour ce second tour des élections régionales en Occitanie. 62,17 % des inscrits, soit 2 623 888 électrices et électeurs, ont fait l’impasse sur le scrutin, par désintérêt, colère, manque de temps ou tout simplement par oubli. « Notre pays ne va pas bien, a reconnu Carole Delga, dans son discours de victoire. « Soyons francs entre nous. Ce n’est pas seulement en changeant les modalités de vote que nous retrouverons le chemin de l’unité et de l’espoir. »

Reconduite à la tête du conseil régional par 882 117 Occitanes et Occitans, Carole Delga améliore son score du premier tour de près de 284 960 voix, mais reste bien en deçà de son résultat de 2015. Elle avait réuni 1 092 969 voix à l’époque. L’écart s’explique peut‐être en partie par l”

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Favorite

Par Gael Cérez