Rue Pierre-Legrand, métro Marbrerie. Le carrefour résume à lui seul toutes les problématiques de Fives : d’un côté, des kebabs, une longue rue commerçante, des voitures en double-file, des jeunes qui traînent… ; de l’autre, la rue André-Ballet offre un tout autre visage, plus « propre ». Des arbres y ont été plantés récemment, quelques bancs installés et, sur les murs, des panneaux racontent l’histoire de Fives Cail Babcock (FCB), l’usine dont sont sortis des locomotives ou des rails de chemin de fer et qui a employé jusqu’à 6 000 ouvriers. C’est aussi le lieu où, en 1888, Pierre Degeyter a composé L’Internationale.

FCB est le symbole de la transformation de ce secteur cher à Martine Aubry, qui voit en Fives le quartier de demain. Dans cette petite rue aux larges trottoirs, entre deux mondes, on croise quelques-uns des 800 étudiants en costume du lycée hôtelier qui a été installé dans les gigantesques anciennes halles industrielles. Pas de doute, Fives est en train de changer. Indice supplémentaire de cette métamorphose ? Début janvier, la Maison de l’environnement et des solidarités (MRES), jusqu’ici logée au centre de Lille, s’est installée à quelques encablures. Le quartier serait-il en voie de gentrification ? « La gentrification, c’est un terme fourre-tout, estime Alexandre Fauquette, chercheur en sociologie, qui vient d’achever une étude sur le quartier. A Fives, le processus est en cours mais le quartier reste populaire. »

Qu’en pense la municipalité ? Nous ne le saurons malheureusement pas. Car elle n’a pas jugé bon de donner suite à nos sollicitations, ni donner son accord à l’aménageur public, la Soreli, de nous parler. Sans doute ses représentants ont-ils été échaudés par nos reportages sur Wazemmes ou Moulins ; à moins qu’ils aient eu peur d’être accusés de mettre dehors les populations les plus précaires… ce qui n’est pourtant pas le cas. A Fives, des populations très diverses se croisent… sans vraiment se rencontrer
« Gentrifieurs » vs. « gentrifiés »
En décembre 2019, Mediacités lançait sa première enquête collaborative #DansMaVille, en appelant à vos questions sur le phénomène de gentrification. Parmi les plus de 150 contributions reçues, plusieurs d’entre vous s’interrogent sur la mixité sociale dans les …

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez-en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !