On vous l’annonçait le 6 octobre dernier : après son élection comme sénateur, le maire d’Hellemmes, l’ex-PS Frédéric Marchand, souhaitait créer un groupe En Marche à la Métropole Européenne de Lille (MEL). Objectif : faire peser le nouveau parti du président Emmanuel Macron dans les instances politiques locales. Mais le groupe MEM (Métropole En Marche) ne verra pas le jour comme prévu, ce jeudi 19 octobre, lors . . .

Cet article est réservé à nos abonnés, pour lire la suite de l'article :
Découvrez Mediacités gratuitement pendant 24h !
Abonnez vous à partir de 1€/mois.
Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.