Toulouse vue du ciel : bienvenue à Chelou‐sur‐Garonne

La croix de ATB Blagnac 2020

Publié le

Temps de lecture : 6 minutes

Favorite

Par Gael Cérez et Guilhem Dorandeu

5/5] Pendant tout l’été, Mediacités scrute la métropole toulousaine à partir d’images satellites. Pour clore cette série, petit florilège des bizarreries architecturales et paysagères qui attirent le regard quand on prend de la hauteur.

Toulouse vue du ciel, ce ne sont pas seulement l’urbanisation sans fin, l’extension des cimetières, l’explosion du nombre de piscines, ou le flux et le reflux de l’industrie. Ce sont aussi des bizarreries architecturales ou paysagères qui interpellent l’observateur atmosphérique. Suite et fin de notre série estivale sur ce que les satellites révèlent de la Ville rose.
Le mystère des alignements toulousains
Les clichés ci‐dessous font partie de la deuxième catégorie. Pour les dénicher, il faut survoler l’Ouest toulousain et remonter le temps jusqu’aux années 2012–2013. Là, à moins d’un kilomètre à l’est de la N124, et juste au sud de la briqueterie de Colomiers, d’étranges pointillés apparaissent dans les champs. Larges de deux mètres, longs de dix, ils quadrillent avec une précision de géomètre‐cadastreur cinq parcelles en jachère sur la commune de Plaisance‐du‐Touch.

Le même motif apparaît l’année suivante au nord de l’aéroport Toulouse‐Blagnac sur de vastes étendues de la commune d’Aussonne …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement