Comment le gouvernement a‑t‐il pu vous envoyer un sms de consignes sur le Coronavirus ?

Question de Pepper Mint :

Nous avons reçu un SMS du gouvernement au sujet du coronavirus. Pourriez‐vous nous dire qui leur a communiqué nos numéros sans notre accord préalable et si c’est conforme au RGPD svp ? Ceux qui ont donné nos coordonnées ont‐ils aussi donné nos noms ?

Bonjour,

Le 16 mars, suite aux différentes annonces de l’exécutif concernant les mesures de confinement liées à la pandémie du Covid‐19, vous avez reçu un SMS récapitulatif des consignes. Ce dernier contenait le message suivant : « Alerte Covid‐19 – Le Président de la République a annoncé des règles strictes que vous devez impérativement respecter pour lutter contre la propagation du virus et sauver des vies. Les sorties sont autorisées avec attestation et uniquement pour votre travail, si vous ne pouvez pas télétravailler, votre santé ou vos courses essentielles. Toutes les informations sur www.gouvernement.fr. ».

En réalité, personne n’a communiqué vos coordonnées sans votre accord. Il s’agit d’un dispositif prévu par la loi permettant à l’État français de demander cet envoi aux différents opérateurs. Comme le précise l’article L33‑1 du Code des postes et des communications électroniques, les opérateurs téléphoniques sont tenus d’assurer « l’acheminement des communications des pouvoirs publics destinées au public pour l’avertir de dangers imminents ou atténuer les effets de catastrophes majeures. »

Il est donc normal que vous ayez reçu ce SMS sans jamais avoir communiqué votre numéro aux services de l’État. Si vous n’avez pas reçu ces consignes sur votre téléphone portable au même moment que d’autres, c’est également normal. Une telle opération met du temps à être effectuée dans sa totalité compte tenu de la masse importante de numéros de téléphone à alerter.

Romain Bizeul

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez‐vous sur pals.mediacites.fr

Point final.