Où est allé l’argent de la région Auvergne-Rhône-Alpes pendant le mandat Wauquiez ?

SNCF
Un train TER, en gare de Perrache. Photo : N.Barriquand/Mediacités.

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Brianne Cousin

« On entend beaucoup Laurent Wauquiez sur le thème de la sécurité, mais est-ce le premier poste de dépenses de sa collectivité ? », interroge un lecteur de Mediacités.

Question de Pierre, de Francheville, à Mediacités : « On entend beaucoup Laurent Wauquiez sur le thème de la sécurité. Mais est-ce le premier poste de dépenses de la région Auvergne-Rhône-Alpes ? »

Bonjour Pierre et merci pour votre question,

En effet, Laurent Wauquiez a érigé la sécurité en priorité des priorités, alors même que cette compétence n’est pas du ressort de la région [lire à ce propos notre précédent article]. En toute logique, les dépenses liées à la sécurité sont loin d’être les principales de la collectivité. Pour vous répondre plus précisément, nous avons épluché les quelque 6 659 pages des différents comptes administratifs de la région Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2016 (oui, on aime parfois se faire du mal à Mediacités…).

Nous avons identifié dix domaines, détaillés dans ces documents, dont deux grands gagnants

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment