Les folies du Racing Club de Lens

Lire plus tard

Le foot rend fou et le Racing Club de Lens plus encore. C’est le constat que l’on dresse en achevant la lecture de « Retour vers le futur », le 4e opus que notre collaborateur Benoît Dequevauviller vient de consacrer au club des Sang et Or. Un travail d’entomologiste qui couvre la période 2014-2020.

Retour vers le futur
Retour vers le Futur. Editions Les Lumières de Lille, 314 pages, septembre 2020. 20 €

Avec l’auteur, on assiste aux incroyables passages des dirigeants du club artésien devant les gendarmes financiers du ballon rond (la DNCG) ; on mène la chasse à l’insaisissable Hafiz Mammadov, l’oligarque azéri qui devait sauver le club ; on assiste médusé aux ventes et reventes de joueurs afin de renflouer in extrémis le RCL ; on voyage à Bakou en compagnie de… l’ancien président de région Daniel Percheron ! L’histoire donne le tournis et lève le voile sur l’envers du décor. Une curiosité pas inutile à l’heure où l’on juge Rui Pinto, l’homme à l’origine des Football Leaks, cette gigantesque fuite de documents que Mediacités a exploité à plusieurs reprises, ici ou encore ou , et qui a montré l’ampleur des dérives du foot-business.

L’ouvrage de Benoît Dequevauviller s’achève sur la montée inespérée du RC Lens dans l’élite du foot rendue possible suite à l’injection de dizaines de millions d’euros par « Monsieur Joseph » [Oughourlian]. A Lens, ce prince de la finance résident à Londres est le nouveau héros des tribunes. Celui qui permet aux célèbres supporters de l’ancienne cité des mines de rêver à nouveau en des lendemains meilleurs…

Jacques Trentesaux

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez-vous sur pals.mediacites.fr

Point final.

Précédemment dans l'Oeil

MEL : un nouveau directeur de cabinet pour Damien Castelain

Olivier Bernard, directeur de cabinet du maire d’Annecy jusqu’en juin dernier, prendra la direction du cabinet du président de la Métropole européenne de Lille le 2 novembre prochain.

Sécurité : Aubry minimise les promesses de Darmanin et précise les siennes

Lors de sa conférence de presse de rentrée, la maire de Lille a dévoilé le calendrier de son programme en matière de sécurité tout en taclant le ministre de l'intérieur sur son annonce de l'envoi de 60 policiers supplémentaires dans la métropole lilloise.