Treillières : l’association Anticor envisage de déposer plainte contre la commune

Mairie Treillieres
La mairie de Treillières, en Loire-Atlantique. / © Photo : Guillaume Frouin

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Benjamin Peyrel

L'association prépare actuellement le dépôt d'une plainte contre la commune du nord de Nantes, à propos de différents marchés publics. Une action en justice qui fait suite aux très nombreuses révélations de Mediacités sur les affaires de la commune et la gestion de son maire, Alain Royer.

Les ennuis continuent pour Alain Royer, le maire de Treillières, commune de 10 000 habitants au nord de Nantes. Après la série de révélations de Mediacités sur les pratiques de l’élu qui ont conduit en octobre 2020 à la démission de cinq de ses adjoints, les tracas judiciaires s’accumulent. Après la procédure dans l’affaire de l’hippodrome illégal du Dominu (lire notre enquête du 8 février 2020) et la plainte concernant la décharge sauvage utilisée par la commune (lire notre enquête du 21 mai 2020), un troisième dossier devrait bientôt être porté à l’attention de la justice : les commandes de mâts solaires . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment