Ce lundi 26 octobre 2020, l’ambiance promet d’être électrique à Treillières (Loire-Atlantique), au nord de Nantes [Mise à jour : coup de théâtre, le conseil a finalement été annulé au dernier moment. Lire nos informations en fin d'article]. Ce soir, un conseil municipal extraordinaire devrait en effet entériner les démissions de quatre adjoints du maire Alain Royer, suite aux révélations de Mediacités sur sa conduite en état d’ivresse au volant d’un véhicule de la commune. Ce qui devait être un « incident isolé » - à en croire le mea culpa prononcé par l’intéressé le 28 septembre, lors du précédent conseil municipal - a en effet débouché sur « une crise politique majeure » au sein de la majorité, comme l’affirmait la future ex-première adjointe au maire, Catherine Cadou, dans un document que nous dévoilions le 14 octobre dernier. Elle y démontait notamment « le mensonge » d’Alain Royer,

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !