Lire plus tard

Qui profitera du niveau exceptionnel d’abstention qui se profile lors de ce second tour des élections municipales ? Mediacités vous fait vivre en direct cette soirée électorale décisive pour 17 communes de la Métropole européenne de Lille.

Les résultats du second tour des Municipales dans la MEL
(notre carte est alimentée automatiquement par les résultats publiés par le ministère de l’intérieur)

22h20 : « J’ai entendu encore plus fort la nécessité d’une transition écologique »

Aubry.municipales.resultats
L’équipe de Martine Aubry au grand complet à l’annonce des résultats du second tour des municipales, le 28 juin, à l’hôtel de ville de Lille. Photo capture d’écran France 3 Hauts-de-France.

Martine Aubry a exprimé son « immense tristesse » en constatant le taux d’abstention (elle a été élu avec 12 des inscrits et environ 7 % de la population lilloise) et son « immense bonheur » de l’avoir emporté. « Il y a tellement de choses à faire dans cette crise, qui s’annonce tellement forte, pour réduire les inégalités sociales – le fondement de mon engagement – et évidemment pour aller encore plus vite dans la transition écologique », a-t-elle indiqué lors d’une courte allocution à l’hôtel de ville.

« J’ai entendu encore plus fort le message partout en France sur la nécessité de cette transition écologique, a-t-elle ajouté. C’est ma conviction. Croyez bien que nous tous ici, et je le dis particulièrement à Stéphane Baly et à ses colistiers, que nous n’oublierons pas les 39 % des Lillois qui ont voté pour eux. » Une main tendue en prévision des futurs arbitrages sur la friche Saint-Sauveur ? 

22h19 : Stéphane Baly : « Nous avons hissé l’écologie à un niveau inédit à Lille »

Baly.resultats.municipales
Stéphane Baly interviewé par France 3 Hauts-de-France, le 28 juin au soir. Photo capture d’écran / France 3

21h59 : Nicolas Bouche largement élu à Lambersart

Le candidat sans étiquette Nicolas Bouche l’emporte avec 55,8 % des suffrages à Lambersart devant Christophe Caudron (28,4 %) et Pierre-Yves Pira (15,8 %). Ce médecin-psychiatre de 49 ans met un terme au long règne du sénateur (LR) Marc-Philippe Daubresse qui fut maire de la ville de 1988 à 2017 (avec une année d’interruption en 2004) et dont la candidate, Claudie Jilcot s’était désistée pour le second tour.

21 h 50 : « Le suffrage universel n’est pas fait pour les chiens ! »

JRLecerf
Jean-René Lecerf sur le plateau de France 3 Hauts-de-France, le 28 juin. Photo / capture d’écran.

Jean-René Lecerf, président (ex-LR) du Conseil départemental du Nord et soutien de… Martine Aubry pour le second tour, déclare sur le plateau de France 3 Hauts-de-France : « Ce soir, mon sentiment premier, c’est la consternation en constatant le faible nombre de votants. Le suffrage universel n’est pas fait pour les chiens. Le Covid a bon dos. Durant la fête de la musique, il y avait du monde… Il y a un gros problème démocratique dont les politiques vont devoir prendre compte. »

21h42 : Martine Aubry l’emporte avec 227 voix d’écart à Lille

Martine Aubry décroche un quatrième mandat à la tête de Lille en remportant 40 % des voix (15 389 voix) contre 39,41 % à Stéphane Baly (15 162  voix) et 20,59 % à Violette Spillebout  (7917 voix). L’abstention a dépassé les 68 %. Battu par 227 voix d’écart, le candidat écologiste Stéphane Baly a reconnu sa défaite face à la maire sortante tout en soulignant qu’elle est élue avec moins de 12 % des inscrits. 

21h30 : Joël Wilmotte battu par son fils à Hautmont

Le maire sortant d’Haumont (Nord), Joël Wilmotte, a été battu par son fils Stéphane (52,96 % contre 47,04 %) dans ce duel familial atypique. Joël Wilmotte est sorti de la mairie, qu’il dirigeait depuis 1989, sous les huées.

21h20 : Le PCF perd Seclin

Avec 47,14% des voix, le maire sortant communiste Bernard Debreux est battu par le divers centre François Xavier Cadart (52,86 %). La participation, près de 51 %, a été beaucoup plus forte que la moyenne nationale. C’est la fin d’un règne du PCF qui durait depuis 1929.

21h04 : Alain Detournay battu à Comines

Le maire sortant de la ville de Comines et vice-président de la Métropole européenne de Lille (MEL), Alain Detournay, a été battu assez largement par Alexis Houset (45 % contre 40,6 %) dans une triangulaire dans laquelle il était également confronté à Anne-Natacha Leroy-Pietrzak. Il dirigeait cette ville de 12 500 habitants depuis la démission d’Henri Ségard, en juin 2006.

20h57 : Gérard Caudron rempile à Villeneuve d’Ascq

Le maire sortant de Villeneuve d’Ascq remporte le deuxième tour avec 51,09 % des voix contre 29,64 % à l’écologiste Pauline Ségard et 19,06 % à la liste divers centre de Florence Bariseau. L’abstention a été massive à près de 72 %.

20h51 : Bruay-la-Buissière devient la 2ème vitrine du Rassemblement national dans le bassin minier

Le député et benjamin de l’Assemblée nationale Ludovic Pajot, 26 ans, l’a emporté avec de 51 à 52 % des voix (résultat provisoire) dans cette ville de 22 000 habitants située au Sud-Ouest de Béthune. Il a annoncé qu’il quittait le Palais Bourbon pour respecter la loi anti-cumul.

20h41 : Le suspense est à son comble à Lille

20h30 : Guillaume Delbar élu à Roubaix avec 56,21 % des voix mais 77,25 % d’abstention

Le maire sortant Guillaume Delbar, soutenu par LR et LREM, l’a emporté avec 5 776 voix contre 4 500 pour son adversaire divers-gauche Karim Amrouni. Soit 12,37 % des inscrits.

20h18 : Estimation sortie des urnes France3 Hauts-de-France pour
Lille :

Martine Aubry : 39,5% ; Stéphane Baly : 40 % ; Violette Spillebout : 20,5 %

Le faible écart de ce sondage sortie des urnes ne permet pas d’annoncer à coup sûr l’élection de Stéphane Baly, compte tenu du niveau exceptionnel d’abstention. L’élection se jouera vraisemblablement à très peu de voix.

20h03 – Guillaume Delbar donné vainqueur à Roubaix

19 heures – Une abstention encore plus marquée dans le Nord et à Lille

A 17 heures, la participation n’atteignait que 34,67 % au niveau national, selon le ministère de l’intérieur, contre  38,8 % au premier tour à la même heure. Elle s’affiche ainsi en chute de près de 20 points par rapport au second tour en 2014 (52,4 %).

La tendance est encore accentuée dans le département du Nord. Elle ne s’élevait qu’à 31,85 % vers 17 h, alors qu’elle avait atteint 34,85 % au premier tour. En 2014, la participation avait déjà mobilisé plus de la moitié des électeurs du second tour à la même heure (53,40 %).

A Lille, c’est une déception pour Martine Aubry qui misait sur mobilisation des abstentionnistes du premier tour afin de distancer son rival EELV, Stéphane Baly. Or la participation était estimée à seulement 30,13% à 18 h.

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez-vous sur pals.mediacites.fr

Point final.

Réagir à l'article

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici