Durcissement des règles Airbnb à Lyon : grandes annonces, effets limités

La ville et la Métropole de Lyon ont dévoilé une nouvelle réglementation pour limiter l’essor des « meublés de tourisme ». Mais, faute de pouvoir abaisser le seuil des 120 jours de location par an prévu par la loi, cette mesure ne rendra que peu de logements aux habitants.

2022-04-Airbnb-Lyon
A Lyon, plus de 9 000 appartements ont été loués au moins une nuit, en 2019, via Airbnb et autres plateformes. Image : Capture Airbnb.fr.

La mesure est présentée comme « un nouveau pilier de la politique de logement de la Métropole de Lyon », au même titre que l’encadrement des loyers ou la construction de logements sociaux. Le Grand Lyon et la ville de Lyon ont dévoilé la semaine dernière une nouvelle réglementation en matière de meublés de tourisme, des appartements loués pour leur immense majorité sur Airbnb. Une manière pour la majorité écologiste d’afficher son volontarisme, après un début de mandat plutôt timide sur ce sujet [(re)lire notre enquête : Face à l’ogre Airbnb, des écologistes lyonnais bien timides].

Les exécutifs de Bruno Bernard et Grégory Doucet entendent ainsi lutter contre la hausse des loyers – Lyon est la cinquième ville la plus chère de France, rappellent-ils – et contre les effets négatifs d'Airbnb en termes de « mixité sociale » et de « hausse des conflits d'usage » en obligeant les plus gros loueurs à « compenser ». Ceux-ci seront obligés de mettre un autre logement de taille équivalente sur le marché. Un durcissement incontestable, qui vise d’abord à décourager les éventuels investisseurs de se lancer dans le business Airbnb. Mais ses effets sur le march . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Par Mathieu Périsse