ENQUÊTE

La frite industrielle impose sa loi à la culture de la patate

Lille Depuis 20 ans, la production de pommes de terre transformées affiche une folle croissance, portée par un produit emblématique : la frite surgelée. Un marché lucratif dans lequel se sont engouffrés de plus en plus d’agriculteurs des Hauts-de-France qui adaptent leur production à la demande des industriels. Pour le meilleur et le pire.

A la mairie de Bouchain, le harcèlement sexuel vire au harcèlement judiciaire

Lille Suspendu pour harcèlement sexuel, un agent de cette petite ville du Valenciennois a déposé plus de 30 plaintes en cinq ans contre le maire, le directeur général des services et la collègue qui l’a fait condamner. Le tout avec l’aide revendiquée de « copains dans la police ». Et sans que le système judiciaire ne s’interroge.

Couvre-feu : 6800 étudiants lillois se mobilisent sur Facebook pour éviter la police

Lille Créé dès l’instauration d’un couvre-feu national, le 16 janvier, un groupe Facebook fait un carton auprès des étudiants de la métropole de Lille. Objectif affiché : informer les participants sur la présence de contrôles de police afin de faciliter les sorties festives après 18h.

Voiture à 1 euro par jour : Xavier Bertrand s’offre un coup de com’...

Lille Depuis janvier 2017, la région Hauts-de-France prête des véhicules de son parc automobile à des ex-chômeurs qui viennent de trouver du travail mais n’ont pas de moyen de locomotion pour s’y rendre. Un dispositif à la portée symbolique mais qui fait l’objet d’une intense exploitation médiatique à la faveur d’un tarif de location abaissé de 2 euros à 1 euro par jour.

Logements vacants à Lille : la vérité sur les chiffres, les promesses et les...

Lille Lors des municipales lilloises, les candidats ont rivalisé de propositions contre la vacance des logements, à commencer par Martine Aubry. Mais en se penchant sur la promesse de la maire de Lille, Mediacités s’est rendu compte que les chiffres soi-disant définitifs ne l’étaient pas et que les solutions évidentes n’existaient pas. Voici en cinq questions de quoi remettre en cause bien des idées reçues.

L’affaire du Grand Stade de Lille enterrée… sauf pour Damien Castelain

Lille Mediacités a eu connaissance des conclusions de l’instruction dans le dossier du Grand Stade. Bien que les faits décrits soient ravageurs, la prescription de l’action publique sauve tous les protagonistes… à l’exception du président de la MEL rattrapé par l’affaire dite des « pierres bleues ».

A Lambersart, des instits en souffrance face au harcèlement de leur inspectrice

Lille Une dizaine de professeurs des écoles et de conseillers pédagogiques de la circonscription de Lille-Lambersart dénoncent l’autoritarisme de leur inspectrice et le climat « malsain » qu’elle aurait instauré. Alors que les arrêts-maladies se multiplient, la hiérarchie minimise le problème.

Hauts-de-France : mais où est donc passée la Troisième révolution industrielle ?

Lille En 2013, l'ex-région Nord-Pas-de-Calais commandait pour 350 000 euros une feuille de route pour la transition vers une économie décarbonée au prospectiviste Jeremy Rifkin. Sept ans plus tard, le bilan s’avère très contestable et quelques voix n'hésitent pas à parler d'enfumage.

Christophe Itier, chronique d’un échec à la tête de l’économie sociale et solidaire

Lille Soutien précoce d’Emmanuel Macron dans le Nord, le Lillois Christophe Itier s’est vu récompensé par un poste de haut-commissaire. Avant d’être débarqué dans des conditions un peu humiliantes en octobre dernier. Un fiasco politique qui sanctionne son manque d’impact sur l’économie sociale et solidaire et l’absence d’intérêt réel du gouvernement pour ce secteur.

Recasage de l’ex-DG de Partenord : Vilogia éteint la polémique… pour l’instant

Lille Peut-on quitter la direction de l’office public HLM du département du Nord en bénéficiant d’une rupture conventionnelle et revenir dans la foulée pour piloter un rapprochement avec le concurrent privé Vilogia ? L’hypothèse, source de polémique, semble écartée à court terme, a appris Mediacités. Quant au partenariat, il pourrait faire l’objet d’un vote au conseil départemental en février.
×