Le 15 mars, plus de 800 candidats répartis sur douze listes se présenteront aux suffrages des électeurs pour diriger le Capitole pendant les six années à venir. Comment faire son choix dans ce large panel ? En comparant les programmes ? Les listes peinant à chiffrer leurs promesses de campagne, difficile d’aller au-delà de listes à la Prévert, au gré des conférences de presse thématiques des unes et des autres, comme l’ont fait Actu.fr, La Dépêche, La Tribune Toulouse, le Journal Toulousain ou 20 minutes. En demandant aux candidats un peu de transparence sur leurs revenus et patrimoines ? Certains se sont prêtés au jeu, d’autres non. Insuffisant donc pour faire son choix. 

À Mediacités, nous nous sommes néanmoins intéressés - entre autres - à certaines thématiques comme le nombre de places en crèche, le nombre d'arbres plantés ou encore la politique de lutte contre la prostitution à Toulouse, tant pour faire le point sur le bilan de la majorité sortante que pour entrevoir les mesures proposées par les autres listes.

Puisqu’il n’est pas possible de raconter le parcours de ces centaines de compétiteurs, il nous a paru utile de vérifier s’ils représentaient fidèlement la population toulousaine. Pour savoir à quoi ressemble celle-ci, il est possible de s'appuyer sur la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles édictée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Selon des données collectées en 2016 et diffusées l'an dernier, les Toulousains, inscrits ou non sur les listes électorales, ce sont d’abord 167 416 étudiants et personnes sans activité professionnelle qui forment un gros tiers des habitants (35,2 %). Ce sont ensuite 71 063 cadres et professions intellectuelles supérieures (14,9 % des habitants), puis 65 566 personnes exerçant des professions intermédiaires (13,7 %), 65 034 retraités (13,6 %), 61 078 employés (12,8 %), 33 831 ouvriers (7,1 %), 11 326 artisans, commerçants et chefs d’entreprises (2,38 %) et 157 agriculteurs (0,03 % de la population). Une liste représentative de la population toulousaine, au sens de l’Insee, devrait donc compter 24 étudiants et . . .

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois

ou lisez nos derniers articles librement pendant 24h